L’importance de l’erreur

L’importance de l’erreur A partir des années 70, on ne parle plus de faute mais d’erreur. L’erreur donne des indices pour découvrir à quel niveau de l’apprentissage se trouve l’apprenant : si More »

Traitement de l’erreur

Traitement de l’erreur Comme dans toute démarche inductive, l’apprenant est au centre du processus d’enseignement-apprentissage. Pour sa part, l’enseignant est surtout un guide, un facilitateur. La même stratégie doit être utilisée en More »

La pédagogie de l’erreur. Longtemps, l’erreur a été associée à l’échec et à la faute. Tout écart avec la norme et les règles de fonctionnement était considéré une faute et leurs auteurs, More »

Le pré pédagogique

L’analyse pré pédagogique la préparation d’une séance est le moment qui précède la classe , la lecture du programme est fortement conseillée car l’enseignant doit fixer: - les objectifs d’apprentissage (selon le More »

Distinction Projet didactique et projet pédagogique

Clarifications d’ordre méthodologiques et conceptuelles à propos de la distinction qu’il y a lieu d’opérer entre ce qu’il est communément appelé projet pédagogique et projet didactique . Le projet didactique : le More »

 
Primaire
images (1)

L’importance de l’erreur A partir des années 70, on ne parle plus de faute mais d’erreur. L’erreur donne des indices pour découvrir à quel niveau de l’apprentissage se trouve l’apprenant : si le problème se pose, par exemple, dans les hypothèses ou les représentations mentales de départ. Par ailleurs, elle permet de connaître le degré

Lire la suite...
le-traitement-de-lerreur-10-638

Traitement de l’erreur Comme dans toute démarche inductive, l’apprenant est au centre du processus d’enseignement-apprentissage. Pour sa part, l’enseignant est surtout un guide, un facilitateur. La même stratégie doit être utilisée en ce qui concerne la correction des erreurs. Les apprenants sont les protagonistes actifs, il est donc clair que les seules corrections utiles sont

Lire la suite...
1411132

La pédagogie de l’erreur. Longtemps, l’erreur a été associée à l’échec et à la faute. Tout écart avec la norme et les règles de fonctionnement était considéré une faute et leurs auteurs, de mauvais élèves à qui on attribuait une sanction. Synonyme de dysfonctionnement et de non-maîtrise l’erreur était à éviter. Parmi les conséquences de

Lire la suite...
Moyen
images (1)

L’importance de l’erreur A partir des années 70, on ne parle plus de faute mais d’erreur. L’erreur donne des indices pour découvrir à quel niveau de l’apprentissage se trouve l’apprenant : si le problème se pose, par exemple, dans les hypothèses ou les représentations mentales de départ. Par ailleurs, elle permet de connaître le degré

Lire la suite...
le-traitement-de-lerreur-10-638

Traitement de l’erreur Comme dans toute démarche inductive, l’apprenant est au centre du processus d’enseignement-apprentissage. Pour sa part, l’enseignant est surtout un guide, un facilitateur. La même stratégie doit être utilisée en ce qui concerne la correction des erreurs. Les apprenants sont les protagonistes actifs, il est donc clair que les seules corrections utiles sont

Lire la suite...
1411132

La pédagogie de l’erreur. Longtemps, l’erreur a été associée à l’échec et à la faute. Tout écart avec la norme et les règles de fonctionnement était considéré une faute et leurs auteurs, de mauvais élèves à qui on attribuait une sanction. Synonyme de dysfonctionnement et de non-maîtrise l’erreur était à éviter. Parmi les conséquences de

Lire la suite...
Secondaire
images (1)

L’importance de l’erreur A partir des années 70, on ne parle plus de faute mais d’erreur. L’erreur donne des indices pour découvrir à quel niveau de l’apprentissage se trouve l’apprenant : si le problème se pose, par exemple, dans les hypothèses ou les représentations mentales de départ. Par ailleurs, elle permet de connaître le degré

Lire la suite...
le-traitement-de-lerreur-10-638

Traitement de l’erreur Comme dans toute démarche inductive, l’apprenant est au centre du processus d’enseignement-apprentissage. Pour sa part, l’enseignant est surtout un guide, un facilitateur. La même stratégie doit être utilisée en ce qui concerne la correction des erreurs. Les apprenants sont les protagonistes actifs, il est donc clair que les seules corrections utiles sont

Lire la suite...
1411132

La pédagogie de l’erreur. Longtemps, l’erreur a été associée à l’échec et à la faute. Tout écart avec la norme et les règles de fonctionnement était considéré une faute et leurs auteurs, de mauvais élèves à qui on attribuait une sanction. Synonyme de dysfonctionnement et de non-maîtrise l’erreur était à éviter. Parmi les conséquences de

Lire la suite...